Toujours du Safran dans le boudoir

Toujours l'univers poluédique d'une Trollette

lundi 8 juin 2009

Rho La La La La!!

Salut les aminches!
On est bien rentrés, le chat fait la tronche parce qu'il n'y a plus le jardin derrière la porte, Don P a repris le boulot ce matin et je cherche deux ou trois paires de bras supplémentaires (j'ai renoncé pour le cerveau supplémentaire ainsi que les neurones de rechange...), si quelqu'un a des tuyaux...
Non parce que le pinard est rangé mais pas encore à l'endroit définitif, pis les photos elles sont pas stockées au bon endroit pour que je puisse rapidement les bidouiller qu'elles soient comme je veux pour vous les montrer, j'ai un himalaya de linge à repasser et ranger (je n'ai pas encore déterminer ce que je déteste le plus de repasser le linge ou de le ranger ensuite dans le placard) et une "bip" de "bip" de"bip" à la "bip" "bip" bip"" biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip" de réunion de copropriété ce soir alors que j'ai dix kilotonnes de photos à trier, mon public qui me réclame et qu'en peut plus de voir encore uniquement du texte s'afficher sur leur écran quand s'ouvre la page de la nouvelle note du blog...

Ne coyez pas que j'ai glandé non plus depuis notre retour. Rien que vendredi soir, j'avais vernissageS et répétition (concert le 21 juin, pas question de sécher...)
Voui, z'avez bien lu, vernissageS, au pluriel. Ceux de cette Super-Poulette-ci et de cette Chouette-Princess-là. Heureusement que les deux événements se passaient au même endroit! Autant vous dire qu'à la répétition où j'ai filé en vitesse après un peu de papote vraiment très sympathique avec des gens super trop chouettes trop de la balle et un petit verre de jaja (hips!), j'avais la voix bien chauffée et j'ai bien chanté! Hihi!
Je suis retournée Cour Saint Pierre samedi, parce qu'il n'y avait pas que les copines à montrer des jolies choses (mais y avait pas que des jolies choses... Burp!  o_Ô) Mais z'enfin piske j'y étais, j'ai refait un petit tour chez Madame H, histoire de reprendre une louche de son humour aussi décapant que tendre. Là, je suis carrément tombée sur un Ours Polaire et un Canard de Bain accompagné(e) de sa trop-joulie-charmante-rigolote Lutine.Et re-papote, et re-rigolitude, toussa.
Et pour finir la journée, je suis repassée au poulailler aussi, y a pas de raison, d'autant qu'en plus d'être gentille et jolie comme un coeur, Virginie fait du bon thé, ses poussins hilarants et qu'elle a présenté son buffet sur la vaisselle trop jolie d'une de ses copines et que je trouve ça super sympa.

Pis hier j'ai fait un super chinois (la brioche, pas le Pékin) et des yaourts. Si c'est pas carrément délire pour une fin de vacances...

Enfin valà, je suis bien là, derrière mon écran à clavipoter des niaiseries. Vous l'avez compris, c'est reparti mes kikis, et bien reparti avec le super weekend qui vient de passer.
Je regrette juste d'avoir raté M'sieur Pintel qui est prié de me rendre le cabas mit persil dedans qu'il m'a fauché il y a un an, merci d'avance.
[cette dernière phrase est un total portnawak running gag, si vous voulez tenter de percer son mystère, faut aller voir , et puis . Pis même si on comprend rien ben y a de quoi se poiler! Huhu! Se poiler... Mmmmmpppffffffrrrrrhihihihi! Se poiler! HAHAHAHAHA! Hem... o_Ô...]

A tout bientôt.
Biz

Posté par La Trollette à 09:41 - Portnawak - Permalien [#]