Toujours du Safran dans le boudoir

Toujours l'univers poluédique d'une Trollette

lundi 8 décembre 2008

Les Lasagnes du Lapin Blanc

Quand Marion (et Dorian et Gracianne) a lancé le Lasagne Day pour le 6 décembre, j’ai dit oui tout de suite.
Seulement, je me disais que je n’avais pas du tout envie de bloguer la recette de lasagnes que j’ai en magasin, des « bêtes » lasagnes épinards-ricotta, quand bien même la béchamel est faite à l’huile d’olive et non au beurre (merci Julie Andrieu !).Et puis en plus, il y en aurait tout plein et des vachement meilleures...

Non, il me fallait autre chose… faire mon originale, comme d’habitude ce qui n’est plus original du tout puisque c’est systématique. Les lasagnes, c’est du salé alors j’allais prendre le contre-pied et cuisiner des lasagnes sucrées. Mais si, ça devait marcher ! Après tout, les lasagnes c’est quoi? Une farce à la viande ou aux légumes, une sauce crémeuse et de la pâte, disposées en couches, le tout gratine au four. Pas possible que je ne trouve pas dans ma bibliothèque (et mon cerveau malade…) des équivalents sucrés à la viande hachée, à la béchamel et au parmesan! Ben si... j'ai trouvé!

Tant pire pour vous! Je m’en va maintenant vous conter la r’cette des Lasagnes du Lapin Blanc.
[mais pourquoi donc que je parle comme Céline, moi, d’un coup o_Ô]

Recette_R_cap_copie

POUR UN NON-ANNIVERSAIRE DE 8 PERSONNES:

La farce du Lapin (et non pas au lapin!) :
200 g de chocolat noir corsé
2 belles poignées de cerneaux de noix grossièrement broyés dans les mains
200 g de brisures de marrons glacés
1 jaune d’œuf
62,5 g de beurre demi-sel (ou ¼ de plaquette de 250)

La Béchamel :
6 oranges
2 cuillères à soupe de graines de cardamome décortiquées
1 cuillère à soupe de Maïzena
3 œufs + 1 jaune
125 g de sucre
125 g de beurre

La Pasta:
Des feuilles de filo ou de brick (peut-être que brick c’est mieux, faudrait essayer pour voir)
Du beurre demi-sel fondu

Le Parmesan :
2 blancs d’œuf (ça tombe bien, y en a deux qui restent des ingrédients au dessus !
C’te chance tout de même !)
3 belles cuillères à soupe bombées de sucre glace

Allez hop! On se lance sans râble! (le filet du lapin quoi, rhooo!):

  1. Une fois qu’on a tout rassemblé le matériel, on retrousse ses manches et on se met au boulot !

  2. On commence par prélever le zeste de 2 oranges puis on presse les 6 oranges. On prélève 25 cl de jus et on verse le rab de jus dans un joli verre qu’on se boit, on le vaut bien, non mais ho, quitte à se démettre une épaule à faire du jus frais autant qu’on en ait les bénéfices de suite !

  3. On fait fondre le chocolat au bain-marie.

  4. Pendant ce temps, on verse les 25 cl de jus dans une casserole, avec le zeste et les graines de cardamome décortiquées. On fait chauffer doucement et quand le liquide frémit, on coupe le feu et on laisse infuser.

  5. On mélange les noix et les brisures de marrons glacés dans un saladier et on met en attente.

  6. On monte doucement les blancs en neige avec une pincée de sel. Quand ils sont fermes, on rajoute le sucre glace pour faire un bel appareil à meringue qu’on range au frais en attendant de monter les lasagnes (si on met du zeste de citron, c'est juste après le sucre).

  7. Maintenant que le chocolat est fondu, on ajoute d’un coup le jaune d’œuf et le beurre demi-sel coupé en dés et on mélange vigoureusement pour obtenir une consistance lisse. On verse sur le mélange noix-marrons glacés et on mélange bien pour que le chocolat enrobe les fruits.

  8. La cardamome a bien infusé. On délaie la Maïzena dans un peu d’eau et on verse dans le jus. On ajoute les 3 œufs et le jaune, le sucre, on mélange et on transvase dans une casserole à fond épais. On fait épaissir à feu doux. Quand c’est épaissi, on ajoute le beurre coupé en dés en plusieurs fois et on mélange bien.

  9. Voilà, on a tout ce qu’il faut pour monter les lasagnes. Mais d’abord, on préchauffe le four à 180°C.

  10. Pour le montage, on commence par plusieurs couches de feuilles de filo (ou de brick) beurrées. Puis on pose la moitié du mélange au chocolat, on verse ensuite un peu plus d'un tiers de la crème à l’orange et on recommence avec plusieurs couches de feuilles beurrées, et on recommence tout pareil.

  11. On finit avec des feuilles beurrées recouvertes d’une fine couche de crème à l’orange et par-dessus, on étale délicatement et aussi artistiquement que possible la meringue.

  12. On enfourne pour 20-25 minutes (toujours surveiller la meringue, il ne faut pas qu’elle brunisse trop.

  13. En attendant, on  n'a qu'à faire la vaisselle, ce sera déjà ça de pris!
  14. On laisse refroidir avant d’en donner une part à tester à son conjoint et on attend fébrilement son verdict

"ch’est un peu chucré mais ch’est bon ! Ch’peux en reprendre une part ?"

Posté par La Trollette à 17:19 - Collectivisme - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

    yeah !!!!
    tu me fais plaisir tout ma ma trollette, pour la peine je t'en ferai des salées, et pis d'autres trucs aussi !
    Plein de zibous !

    marion, lundi 8 décembre 2008 à 21:12
  • oh là là, là là, là là..
    ...
    ...
    ..

    J'peux v'nir goûter?

    Delphine, lundi 8 décembre 2008 à 22:45
  • mortelles la recette et les photos !

    côté dilettante, mardi 9 décembre 2008 à 07:50
  • Très jolies les photos, bravo et biz!

    Droufn, mardi 9 décembre 2008 à 08:07
  • Huhuhu!

    marion > contente que ça te plaise )
    ça ferait un chouette dessert de Nouyel non?
    Un peu dans le genre de celle-là (que j'adore!):
    http://www.marmiton.org/recettes/recette.cfm?num_recette=26291

    Delphine > il en reste si tu veux! huhu!

    côté dilettante > hé hé! Merci )

    Droufn > merci mon Droufn! J'en ferai pour toi sans chocolat )
    Bizzzzzzzzz

    La Trollette, mardi 9 décembre 2008 à 08:34
  • oh ! purée...

    tu me fais saliver !

    comme tu le dis, cela pourrait être un bon dessert pour restaurer le père Noël harassé de par ses passages de cheminée, quoique...il vaudrait mieux qu'il le goûte après sa tournée...pas sûre qu'il puisse passer à nouveau dans les cheminées après avoir goûté !

    quelle excellente idée, m'en vais la retenir...j'espère tout simplement qu'elle ne sera pas retenue sur mes hanches.

    chanil, mardi 9 décembre 2008 à 10:04
  • Heu moi aussi sans chocolat s'il te plait ........et plein plein de sucre glace
    il y a des choses à manger que j'ai envie d'aimer, par exemple les glaces, les gateaux au chocolat ou à la crème parce que l'expression extatique des gens qui aiment quand ils en mangent me fait trop envie ......mais y a rien à faire !!!!!
    Bravo Trolette encore chef d'orchestre dans ta cuisine

    didine, mardi 9 décembre 2008 à 10:04
  • Méfiance, méfiance...

    Dans la rubrique : cuisinons sainement, cuisinons gaiement, voici la recette de : La Voisin !

    Vous en reprendrez bien une tite cuiller ?

    Andiamo, mardi 9 décembre 2008 à 10:12
  • Hihihi!

    chanil > gaffe à ton clavier tout de même!
    ;o)

    didine > bon, ben tu partageras avec le Droufn ;o)
    J'aime le chocolat mais je n'en fais pas non plus des folies. Je vais préférer une tarte au citron meringuée à un gateau au chocolat. Mais à cuisiner, le chocolat, c'est ben fun!
    ^_^*

    andiamo > tiens, j'en ai préparé une part tout spécialement pour toi! Hin hin hin!
    ;oD

    La Trollette, mardi 9 décembre 2008 à 11:12
  • va falloir vérifier si c'est aussi bon en vrai qu'à la lecture...
    Obligé.

    clo, mardi 9 décembre 2008 à 15:34
  • Oué!

    clo > O-BLI-GE!
    ;o)

    La Trollette, mardi 9 décembre 2008 à 16:43
  • Les lasagnes du Lapin Blanc?
    Ce dessert "trompe-l'oeil"(!)ne proviendrait-il pas du Pays des Merveilles par hasard?... Hi hi!

    Kristel, mardi 9 décembre 2008 à 17:25
  • ché koi ch'tacssent keuk tu nous prend ?

    ain t'chiote réac'chion aux lachagnes aux chocolat ?


    cha m'a l'air bein bon en tout cas !!!

    †e†, mardi 9 décembre 2008 à 20:25
  • Hé hé hé!

    Kristel > on ne peut rien te cacher!
    Mais à ton avis, il fait grandir ou rapetisser? Ou alors il te pousse un cou interminable?
    ;o)

    tet > ben je ne sais pas... y a pourtant pas une goutte d'alcool dans la recette... et j'écoutais du rock'n roll, pas des sketches...
    VOui c'était pas mal et pas tellement lourd finalement (c'était un peu ma crainte quand même)...

    La Trollette, mercredi 10 décembre 2008 à 08:17

Poster un commentaire